Gérer son cache web avec Varnish

Varnish CacheAprès la répartition de charge intelligente, je vous propose de faire un tour du coté des reverse-proxy, et notamment de Varnish. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, un des avantage de ce logiciel est sa compatibilité ( update : compatibilité partielle, merci Jérôme !) avec les instructions de la norme ESI.

Cette norme permet de reconstruire une page web à partir de plusieurs éléments. Historiquement proposée par Akamai elle est aujourd’hui un standard et en partie implémentée dans Varnish.

Principal intérêt, le cache peut être réalisé au niveau de certains blocs avec une syntaxe particulière. Par exemple, pour mettre en cache un header dépendant du type de connexion de l’utilisateur, la syntaxe serait :

ESI Syntaxe

Varnish est assez répandu du coté des sites de média/presse. Cette diffusion est due à l’origine du logiciel : historiquement il a été developpé pour un tabloïd norvégien. Depuis 2006 et la libération du code en GPL sa diffusion s’est accélérée. Aujourd’hui le code est toujours libre et la société varnish-software.com gère les releases, le support et la formation. Ils peuvent aussi faire des études de ROI ou des évaluations sur les futures performances du système :

Comme d’habitude, si vous utilisez ce logiciel n’hésitez pas à nous faire part de vos feedbacks, dans les commentaires ou par email.

Je profite d’ailleurs de ce post pour remercier drcarter78 pour son lien, son blog et surtout ses articles sur Varnish.

Sources :

Sur le même thème :

4 Responses to “Gérer son cache web avec Varnish”

  1. Bonjour,

    Malheureusement le support des ESI dans Varnish est encore limité au tag et . De plus les attributs non supportés (comme alt et onerror) sont ignorés silencieusement.

    En espérant que ça aide.

    :)

  2. Marc says:

    Merci beaucoup Jérome !!! J’ai corrigé mon post.

    Marc

  3. DjNos says:

    Oui merci Jérôme !
    D’accord pour remercier le Dr Carter qui rédige et fait profiter à tous de son vécu en production de la solution varnish !

    Tony

  4. [...] Ce billet montre des comparatifs de performances, qui tendent à montrer dans des conditions assez correctes et objectives que Nginx et Varnish font jeu égal, avec un léger avantage pour Varnish. Gérer son cache web avec Varnish [...]

Leave a Reply