No more servers et la progression du Cloud chez Amazon

No more serversCe n’est plus un effet de mode mais désormais une réelle tendance de fond. Tout le monde n’y viendra pas mais il est désormais clair que la location de ressources informatique en mode Cloud a trouvé son marché. Les gros hébergeurs américains lancent leurs offres les unes après les autres. En france Gandi reste d’une certaine façon précurseur (avec cette offre), mais d’autres suivront surement.

En tout cas de l’autre coté de l’atlantique, Amazon se frotte les mains, ils sont partis très tôt et la progression est impéressionnante. C’était déjà le cas avec la bande passante (à voir dans ce billet sur l’explosion de la bande passante chez Amazon), mais aujourd’hui ce sont les instances de EC2 qui sont livrés par dizaines de milliers.

Alors est-ce que le NO MORE SERVERS de Rackspace est l’avenir de l’hébergement web, l’avenir nous le dira. Il faudra aussi voir quelle est la réelle valeur ajoutée de certaines de ces offres, car dire qu’un hébergement est cloud car il fonctionne sur plusieurs serveurs de manière répartit est un peu léger. Et si c’est le cas, je ne vois pas la différence avec une offre de ce type et un hébergement dédié à 1€ par mois d’un low cost de l’hébergement qui est mutualisé sur plusieurs serveurs … la garantie sur la qualité de service peut-etre…. Il faudra donc voir comment ces offres évoluent et les surveiller..

EC intances progression du cloud computing

Et vous, votre hébergement, il est sur votre propre Clouds ou vous imaginez déjà déporter votre infrastructure dans plusieurs datacenter virtuels

D’ailleurs il va falloir que je change celui de ce blog, car vous êtes de plus en plus nombreux (merci !!!) et mon tout petit mutualisé va devoir migrer pour éviter que les secondes s’accumulent lors de la consultation de ce site… Si vous avez des conseils n’hésitez pas :-)

Sources :

Sur le même thème :

Leave a Reply