Différence entre Grid et Cloud Computing

serveur-sur-etagereQuelle est la différence entre le Grid et le Cloud Computing ? C’est la question que j’ai reçu il y a quelques jours. En fait même si certains concepts sont proches (grand nombre de serveurs, communication réseau très importante, stockage généralement distribué, etc…) ces deux techniques sont assez différentes.

En fait elles différent surtout par le mode d’utilisation de ces clusters de serveurs.

Dans le cas du Grid Computing il s’agit surtout de mettre à disposition de quelques équipes des ressources informatiques très puissantes pour des périodes de temps donnés (et généralement planifiés). En France il existe par exemple le projet Grid5000 (INRIA, CNRS, Universités, … ). Ce cluster est en général utilisé pour faire des calculs parallèles sur de très gros volumes de données.

Alors que dans le cas du Cloud Computing on note souvent une notion d’instantanéité, d’élasticité de la ressource, de disponibilité et de virtualisation.

Avec le Cloud Computing on ne sait pas trop sur quel(s) serveur(s) fonctionne son application. On paye en fonction de l’utilisation, qui est normalement quasi illimitée. Ces offres s’adressent aujourd’hui essentiellement à des services web.

gandi

En France Gandi essaye de construire un produit de ce type, payable à l’utilisation et assez facilement scalable. Pour le moment la phase de beta pose quelques problèmes mais l’idée est là : Fournir un hébergement et des ressources à la demande.

Si ce mode d’hébergement vous intéresse vous pouvez tester gratuitement App Engine de Google (mais c’est uniquement en Python). Et pour la production il existe déjà des offres commerciales chez Amazon ou FlexiScale par exemple.

flexiscale-server

Si vous avez besoin de conseils ou d’informations supplémentaires sur ces sujets n’hésitez pas à me contacter.

Sur le même thème :

3 Responses to “Différence entre Grid et Cloud Computing”

  1. Vu les problèmes que j’ai eu avec Gandi mail, ca donne pas envie de tester leurs offres d’hébergement.
    Dommage étant donné que Gandi a une image plutôt pro et qu’ils seraient légitimes sur ces nouveaux business. Dans mon cas ils ont vraiment perdu en crédibilité.

  2. Marc says:

    Pour le moment l’hébergement est en phase de Beta. Je ferais de nouveau des tests lors de la sortie finale. Car mes premiers essais n’étaient effectivement pas très concluants (idem pour les offres VDS d’OVH d’ailleurs).

    En sachant qu’en dessous d’un certains prix (10E par mois) il devient difficile d’assurer un minimum de redondance sur les équipements.

Leave a Reply