Hébergement : Comment choisir son datacenter

Choisir  datacenter Le choix d’un hébergeur ou d’un centre de traitement des données (datacenter) est un choix difficile. C’est pour cette raison que les entreprises passent beaucoup de temps pour déterminer le centre de données qui correspond le mieux à ses besoins.

Dans la plupart des cas, les entreprises examinent la connectivité, la sécurité physique, les caractéristiques du bâtiment, la stabilité financière de entreprise, etc…

Bien que toutes ces caractéristiques soient importantes lors de l’évaluation des prestataires, les entreprises doivent également se concentrer sur les facteurs qui jouent un rôle important pour assurer la haute disponibilité de la prestation, tels que les processus opérationnels, l’organisation des services, la politique d’entretien et le cycle de vie des équipements.

Le contrôle des procédures et la documentation des processus sont également des taches critiques. Pouvoir connaitre les temps d’arrêt non nocplanifiés ainsi que le journal des derniers incidents est un point très important. De plus, de nombreux incidents sont le résultat d’erreur humaine.
C’est pourquoi documenter et valider les processus est un point très important. Car plus les procédures sont fiables et connues plus il est probable qu’elles seront suivies, et moins il est probable que l’erreur humaine provoque une interruption des services. Il est également important de savoir comment ces procédures sont diffusées et quelles sont les formations associées.

Concernant les SLA (Service level agreements) il est primordial de les connaitre mais surtout de savoir comment ils sont gérés de manière opérationnelle. Pendant votre diagnostic il est important de comprendre comment les SLA sont mis en place et comment ils sont suivis et mesurés.

Chaque entreprise à ses exigences, ses besoins et il est très important de bien les connaitre. Ensuite la recherche d’un hébergeur ressemble souvent à la résolution d’une équation à x inconnues.

La résoudre, prendre la bonne décision, c’est poser les bonnes questions, rentrer dans le détail des procédures et de la politique interne. Car ces éléments sont des garanties indispensables permettant d’obtenir une véritable haute disponibilité du service.

Si ce sujet vous intéresse je vous conseille la lecture de ce document (Evaluating Data Center). Il vous permettra de poser les bonnes questions pendant la recherche de votre prestataire d’hébergement.

Sur le même thème :

8 Responses to “Hébergement : Comment choisir son datacenter”

  1. Je connais peu le domaine mais je vais me risquer à une discussion :)
    J’avais lu (incapable de trouver la trace) qu’il valait parfois mieux gérer les SLAs en interne. En effet dans le cas d’utilisation d’un grid il est très facile (je suppose) de mettre en place une architecture qui fait abstraction (ou presque) du hardware. Amazon EC2 est-il considéré comme un datacenter ? Je ne crois pas qu’ils fournissent des SLAs comme on peut l’entendre dans des datacenter classiques.
    Je vais lire attentivement le pdf que tu as mis en lien. Aujourd’hui quelles sont les différences entre les datacenter “classique” et les grids comme Amazon ? Tu imagines bien que ma question est posée dans une optique startup web BtoC (on est pas dans l’infogérance).

  2. Marc says:

    La principale différence est que le datacenter te loue des m2 (avec clim et électricité) alors qu’Amazon offre un service clef en main (serveur, os, ip, etc..). Les offres de type Amazon sont très utiles pour le lancement d’une application car elles sont très modulaires et le paiement est en fonction de l’utilisation. A l’inverse un datacenter t’oblige à louer des m2, et souvent à réserver une suite en fonction du nombre de baies nécessaires (1 baies = qq. dizaines de serveurs).

    Pour conclure, à chaque besoin correspond une offre. Et dans le cas d’une startup l’agilité est un point capital. Je commencerais donc par une formule en grid… elle permettra de plus de mesurer les besoins réelles de l’application (CPU, RAM, I/O, Bande passante, etc…).

    En sachant que le plus important est souvent le modèle de conception plus que l’hébergement. Un système pensé pour etre ‘scalable’ dès le départ est primordial pour le B2C.

  3. [...] mise en place d’un journal des évènements, déjà préconisé dans ce message sur le choix d’un datacenter reste donc un point très important. Il vous permettra d’avoir un minimum de visibilité sur [...]

  4. Merci pour ta réponse Marc. Je reformule rapidement pour voir si j’ai bien compris.

    1) Au début utiliser le matériel d’un prestataire. (Amazon, OVH, etc…)
    Faire des tests d’architecture et mesurer tous les paramètres physiques. CPU, RAM, I/O, Bande passante.

    2) Avoir son propre matériel. (Datacenter)
    Optimiser les machines en elle-même en fonction de son application. Serveurs de base de données master/slave, serveur HTTP, éventuellement un cluster pour les fichiers.

    3) Effectuer la réplication dans plusieurs datacenter (Europe, US, etc.)

    Actuellement je me considère en niveau 1) et je me pose pleins de questions. La dernière en date est le système d’exploitation. J’ai trouvé pleins de documentation sur les architectures, la scalabilité de la base de données, mais rien sur l’optimisation du système d’exploitation. Tu aurais des liens à ce sujet ?

    Par ailleurs, peux-tu me contacter par e-mail ?

  5. Marc says:

    Concernant ce scénario, oui pourquoi pas, en sachant que l’étape 3 demande des ressources très importantes et la nécessité de gérer le routage réseau, au niveau internationnal. C’est un métier qui n’est pas facile à intégrer en interne…

    Pour la suite je suis disponible par mail sur haute.disponibilite -at- gmail.com

  6. ENDERLE says:

    Il y a desormais deux nouvelles choses à prendre en compte dans le choix d’un Datacenter, c’est la puissance électrique au m2 ainsi que la capacité de dissipation thermique au m2.
    Les Datacenters traditionnels sont basés sur une dissipation de 700 watts au m2 ce qui ne suffit absolument plus pour héberger les serveurs de dernière génération (BLADE, SAS, XEON QC).
    Dans un Datacenter traditionnel vous pourrez au mieux placer un seul BLADE (16 lames) et les 3/4 de la baie resterons vides.
    A ma connaissance seul INTERXION (Paris) et ASPSERVEUR (La Ciotat) proposent à ce jour une dissipation thermique de 16 Kw au m2 et l’énergie qui va avec. Mais les autres vont suivre.

    Ensuite, bien que l’on en parle jamais, il est interessant de se procurer l’arrêté municipal relatif aux risques dans la commune.
    Vous connaitrez précisement les problèmes d’inondation, incendie, foudre, transport de materiaux dangeureux …

    Je dispose d’un cahier des charges complet pour estimer la qualité d’un Datacenter et sa réelle disponibilité (Tiers III, IV).
    Je peux vous le transmettre, n’hésitez pas à m’envoyer un email à sebastien@aspserveur.com

  7. Le lien pour télécharger le livre blanc permettant d’évaluer un Datacenter : http://www.fortrustdatacenter.com/Why-FORTRUST/White-Papers-Case-Studies.aspx

    Aussi, dans le cas du cloud, il est necessaire de choisir des Datacenters inerconnectés directement via des fibres optiques d’une longueur inférieure à environ 80 kms pour les données synchrones. Dans ce cas vous pouvez utiliser du load-balancing, du cluster et de la répartition SAS/NAS sur plusieurs Datacenters et ce via une véritable réplication en temps réel.
    Dans le cas contraire les données ne sont pas synchrones et vous obtenez plus du PRA/PCA qu’autre chose.

    ASPSERVEUR dispose de deux Datacenters aux normes Tiers III+ interconnectés via deux fibres DWDM (2 X 83 Gbps) d’une longeur de 41 kms. Nous sommes équipès de load-balancer CISCO en cluster actif/actif dans chacun des Datacenters.
    Nous proposons donc des services de répartition de charge et de cluster BDD (MySQL, MS SQL, Oracle) ainsi que de réplication SAS (EQUALOGIC) entre les deux Datacenters.

    ENDERLE Sébastien
    Directeur commercial ASPSERVEUR
    sebastien@aspserveur.com

  8. Le lien vers la page de documentation de notre Datacenter : http://www.aspserveur.com/datacenter.asp

Leave a Reply