Comment TV5 gère le transit de plusieurs To de bande passante

TV5 monde La vidéo à la demande nécessite des ressources importantes. Tant en terme de serveurs qu’en bande passante. L’expérience de TV5 est assez intéressante de ce point vue. Au départ quelques Mo de bande passante étaient suffisants pour délivrer les quelques millions de PV/mois.

Mais la demande en VOD se faisant de plus en plus pressante ces débits se sont vite révélés insuffisants. De plus l’architecture ne comprends qu’une petite dizaine de serveurs chez EastNet, reparti de cette manière :

frontaux TV5

 

Mais désormais avec des centaines de milliers de visiteurs regardant des vidéos (JT multi-langue en quasi temps réel) l’appel à un prestataire spécialisé est devenue incontournable. L’aspect international et les hautes volumétries ont obligé TV5 à choisir Akamai. Malgré le coût important cette solution Plug & Play a été choisi, d’autant que l’équipe et l’architecture technique n’était pas dimensionnée pour gérer de tels volumes.

akamai

Concernant le contenu éditorial par contre c’est donc assez classique. Le couple PHP/MySQL avec des serveurs BDD et trois frontaux Web. Les applications, développées en interne ou via prestataire suivent un chemin normal, serveurs de tests, pré-prod et production. Les nouvelles génération de processeurs n’ont pas de problèmes pour afficher ces pages, l’outil de publication (également en PHP) n’est pas consommateur non plus.

Concernant l’hébergement physique (10 serveurs) c’est EasyNet (désormais BSkyB) qui en a la charge. Pour un peu moins de 100KE par an. Budget également important pour une dizaine de serveurs, mais la composante service explique (en partie) cette tarification.

easynet

En conclusion, une architecture historique PHP/MySQL, des développements réalisés en interne et en externe et le recours important à des prestataires pour la gestion de l’architecture. Clairement TV5 est un média et ne souhaite pas intégrer les métiers nécessaires à sa diffusion, stratégie qui semble bien fonctionner, malgré ses coûts importants : presque 2 millions d’Euros par an.

Sur le même thème :

Leave a Reply